Coiffures,soins des cheveux, du visage et du corps, mode, maquillage...cet espace est pour vous !


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Belle Exotic » Visage et corps » Parfums » Comment choisir et porter son parfum (part I)

Comment choisir et porter son parfum (part I)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Kiskeya


Elite
Elite










1. SAVOIR CE QU'ON AIME


Dans la quête d'une signature olfactive, la première étape est de réussir à mettre des mots sur nos essences préférées. 
Sommes-nous chavirées par les floraux, rebutées par l'opulence des épices ou encore accros de la fraîcheur des agrumes? 

«Mieux vaut être précises dans nos demandes, car plus la conseillère en parfums sera informée, plus elle nous fera des propositions intéressantes», explique Marie-Lise Bernier, directrice nationale de la formation pour Clarins Canada Parfums. 

Toutefois, ce n'est pas parce qu'on a toujours porté des fragrances florales qu'il faut s'y tenir. «Oser s'aventurer du côté des familles olfactives qui nous sont moins connues peut nous amener à faire des découvertes étonnantes», ajoute Marie Dumont, directrice générale de L'Artisan Parfumeur. 


2. COMPRENDRE LES NOTES D'UN PARFUM 


Trouver sa fragrance exige de la patience mais aussi une connaissance minimale de ce qu'on appelle l'architecture ou la pyramide olfactive du parfum. 




Cette dernière exprime le temps d'évaporation de chacune des molécules odorantes qui le composent. Les notes de tête sont les plus fraîches et les plus volatiles. 




Ce sont celles qu'on perçoit dès la vaporisation. 


Attention! Il ne faut pas se décider à partir de cette première impression, car elle est souvent trompeuse. 
Au bout d'une dizaine de minutes viennent les notes de cœur, des notes plus voluptueuses qui se développent plus lentement. 

Puis, une demi-heure plus tard apparaissent les notes de fond, des notes lourdes et tenaces comme les senteurs animales ou d'épices. 

C'est seulement à la fin de cette étape que se révèle l'odeur véritable d'un parfum.




A CHAQUE PEAU SA FRAGRANCE



3. APPRENDRE À RESPIRER UN EFFLUVE 


Les parfumeries et les grands magasins ne sont pas des lieux propices pour sentir un parfum.

 Il y règne une telle «cacophonie» olfactive que notre odorat est rapidement désorienté. 

Aussi, «il est préférable de ne pas se parfumer avant d'aller tester des fragrances», conseille Marie-Lise Bernier. 


D'abord, humer l'odeur sur la mouillette (bande de papier buvard longue et étroite). 
Les premières notes nous plaisent? On vaporise alors le parfum sur notre poignet. 

L'essayer sur l'épiderme est la seule manière de découvrir comment le nectar se comportera sur nous. 

Conseils: éviter de frotter la peau afin de ne pas altérer les molécules parfumées et ne jamais tester plus de trois fragrances à la fois afin de ne pas saturer l'odorat. 
En cas de surdose, prendre une pause en respirant quelques grains de café dans des flacons disposés sur les comptoirs.



4. À CHAQUE PEAU SA FRAGRANCE 


Pourquoi un effluve si exquis sur une personne devient-il banal ou même désagréable sur une autre? 


Contrairement à la croyance populaire, ce n'est pas la couleur des cheveux mais plutôt le type de peau qui influence le caractère d'un parfum.

 «L'épiderme a tendance à transformer les caractéristiques d'un parfum», indique Marie Dumont. Plus une peau est lisse et sans aspérités, moins elle retiendra les molécules parfumées. 
De la même manière, les peaux grasses s'imprègnent mieux des substances odorantes que celles qui sont déshydratées. 

D'autres facteurs, comme les habitudes alimentaires et la prise de médicaments, contribuent à transmettre à l'épiderme une odeur unique, qui modifie les attributs d'une fragrance. 



5. JOUER À L'ALCHISMISTE 


On rêve toutes d'un sillage sur mesure qui n'appartiendrait qu'à soi. 


Pour singulariser sa fragrance, rien de tel que de combiner différents produits parfumés. 
On peut aisément superposer une crème et une eau de toilette ou même deux eaux de toilette. 

Mais gare aux accords discordants. «Il faut toujours mélanger des formules aux compositions simples et éviter d'amalgamer trop de senteurs à la fois, prévient Marie-Lise Bernier. 

Par exemple, on doit s'abstenir d'utiliser des produits de soin et de coiffage trop parfumés.» 
Pour les alchimistes en herbe, la créatrice anglaise Jo Malone propose toutes sortes de combinaisons à partir de ses propres créations (chez Holt Renfrew).


6. HUMER LES SILLAGES D'EXCEPTION 

Celles qui sont à la recherche d'une signature originale échappant à la ferveur populaire se tourneront vers les parfumeries dites artisanales. 


Leurs points communs: des cocktails olfactifs audacieux, des matières premières de qualité et une distribution limitée. 

Parmi ces maisons d'exception: Annick Goutal, L'Artisan Parfumeur, Diptyque (chez Ogilvy), Santa Maria Novella (chez Sérénité, Complexe Les Ailes, à Montréal).

https://www.facebook.com/pages/Belle-Exotic-Community/4166395918

Kiskeya


Elite
Elite
up

https://www.facebook.com/pages/Belle-Exotic-Community/4166395918

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum